Qu’est-ce qu’un liposome ?

Vue d'artiste d'un liposome

Ces particules révolutionnaires servent en cosmétologie, pharmacologie et nanotechnologie médicale à véhiculer des substances actives dans l’organisme puis à les livrer intactes au cœur des cellules et des tissus. Elles représentent ce qu’il y a de mieux pour transporter médicaments et nutriments jusqu’à leur cible, sans qu’ils soient décomposés dans le système digestif.

Les liposomes sont de minuscules vésicules artificielles faites du même gras (des phospholipides) que celui qui compose majoritairement nos membranes. Son nom vient du latin lipos qui veut dire « gras » et soma qui veut dire « corps ». Cette structure des liposomes est un réel avantage car elle leur permet de passer sans mal à travers toutes les membranes cellulaires. Pour tirer parti de cette propriété, on leur donne la forme de minuscules sphères hermétiques, remplies de liquide, et dont la membrane est constituée d’une ou deux couches de phospholipides.

Chaque liposome est donc un véhicule dans lequel on peut encapsuler un agent thérapeutique ou cosmétique, une protéine, un nutriment, un gène… Il voyage à travers le système digestif sans dommage pour son chargement qu’il protège de la dégradation gastrique et intestinale.

Arrivé à destination en suivant le flux sanguin, le liposome peut se déformer et s’aplatir pour passer dans les espaces entre les cellules. Et comme la composition de sa paroi est très proche de celle d’une membrane cellulaire, il fusionne avec celle-ci puis libère dans la cellule la substance qu’il contient.

Protégée des sucs digestifs, des micro-organismes intestinaux et des radicaux libres, cette substance arrive donc intacte avec, pour avantage :

Les cibles des liposomes peuvent être une glande, un organe ou tout un système. Voici quelques exemples de leur utilisation actuelle : transporter des médicaments antifongiques, de la vitamine C, des agents antimicrobiens, des gènes, des agents cosmétiques…

L’encapsulation des agents thérapeutiques dans des liposomes est un processus révolutionnaire qui continue d’être étudié. À terme, ils transporteront et livreront dans l’organisme des anticorps, des gènes, des antigènes, des enzymes, de l’adriamycine (un anticancéreux), de l’oxygène…

Egalement bon à savoir